2 août 2021
A quoi sert un hashtag

A quoi sert un hashtag?

L’ANTISECHE – Chaque jour, de nouveaux hashtags font l’actualité sur les réseaux sociaux. Sans qu’on sache vraiment comment fonctionne ces mots-clés.

Un hashtag #SciencesPorcs a été utilisé plusieurs milliers de fois ces dernières heures, permettant à des élèves d’instituts de sciences politiques de dénoncer des agressions sexuelles dont elles ont été victimes durant leur scolarité. Mais qu’est-ce qu’un hashtag? C’est un mot anglais, que l’on peut traduire par “mot-clic” dans sa version québécoise et “mot-dièse” dans sa version française. Une version abusive, puisque le symbole accolé au hashtag n’est pas un dièse, symbole musical comme ceci ♯, mais un “croisillon”, symbole typographique comme ça #. En anglais, “hash” c’est le croisillon, et “tag” l’étiquette.

Il a été popularisé par le réseau social Twitter où sa première utilisation remonte à 2007. Un internaute a alors proposé de de coller le symbole # avec un mot-clé pour mieux suivre les conversations. On le retrouve sur Facebook et surtout sur Instagram ou certains messages peuvent être constellés d’une dizaine de hashtags.

Certains hashtags ont dépassé le cadre des réseaux sociaux

Si vous voulez y donner votre avis sur la dernière émission de The Voice, vous pouvez le faire en utilisant dans votre message #TheVoice. Et si au Québec on parle de “mot-clic” c’est parce qu’on peut cliquer dessus et que cela nous renverra à une page avec tous les messages contenant le terme telle qu’il est écrit dans le hashtag. Comme une étiquette, cela permet de ranger et retrouver des conversations. Plus que mot-dièse ou mot-clic, il s’agit surtout d’un mot-clé.

Voilà pour la fonctionnalité officielle du hashtag. Certains sont devenus de véritables mouvements populaires en dehors des réseaux sociaux (#BlackLivesMatter ; #BringBackOurGirls ; #BalanceTonPorc ; #JeSuisCharlie…). Mais comme on est sur les réseaux sociaux, ces hashtags peuvent aussi être détournés, sans aucune fonctionnalité ou but que de tenter de faire rire #blague.

Par Vivien Vergnaud