2 août 2021
Afrique

Afrique: Retrospective 2020

BURKINA-FASO:

Le coronavirus est venu se greffer aux problèmes sécuritaires que le pays vit depuis maintenant 5 ans. Alors que Roch Kaboré fraîchement investi, entame son second mandat, les populations espèrent que l’année 2021 sera plus reluisante. De Ouagadougou notre correspondant Lamine Traoré.

CAMEROUN:

L’année 2020 au Cameroun a été fortement marquée par la crise sanitaire du Covid-19, la situation sécuritaire dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest en zone anglophone, le climat politique tendu entre certains partis de l’opposition et le régime en place.

Côte d’Ivoire:

A Bouaké, deuxième ville de la Côte d’Ivoire, notre correspondant Siriki Barro a tendu son micro aux habitants de cette ville. Rétrospective de l’année écoulée et perceptive pour 2021. Écoutons les réactions de quelques populations.

Guinée: 

En Guinée le président Alpha Condé a été réélu pour la 3ème fois le 18 octobre 2020 pour un mandat de 6 ans. Un élection contestée par l’opposition guinéenne et une partie de la société civile. Les deux entités ont milité ensemble au sein du FNDC , front national pour la défense de la constitution. Le FNDC dont certains membres sont en prison ont organisé des manifestations sans réussir à empêcher la tenue du double scrutin référendum- et législatives. Retour sur une Année qui a connu en Guinée des manifestations meurtrières mais aussi la pandémie de Covid 19 , avec notre correspondant Zakaria Camara.

MALI:

Le pays a connu de nombreux évènements tristes et douloureux. Notre correspondant à Gao, Boubacar Touré, a tendu son micro à certaines personnes.

NIGER:

Les attaques terroristes, le covid 19 et surtout les elections consacrant la succession du president Issoufou ont dominé l’actualité.

NIGERIA:

Au Nigeria, l’année 2020 a été marquée d’abord la crise sanitaire, puis les manifestations violentes de jeunes mais aussi le conflit dans le nord-est du pays. Le retour sur les grands évènements de l’année au Nigeria.

RDC:

En RDC, 2020 qui s’achève aura été très mouvementée dans la sphère politique, notamment avec la fin de la coalition entre le CACH, Cap pour le Changement du Président Tshisekedi et le FCC, le Front Commun pour le Congo de l’ancien Président Joseph Kabila. Une Bataille de positionnement politique entre les deux tendances qui, au finish, a donné naissance à l’union sacrée de la Nation du Président Tshisekedi.

Sénégal:

Au Sénégal comme partout ailleurs dans le monde, l’année 2020 a été marquée par la pandémie du Covid-19. Au pays de la teranga, les populations ont été très marquées par les conséquences de la maladie, l’économie a pris un sérieux coup. Sur le plan politique, les hommes politiques ont noué des alliances inattendues.

TCHAD:

L’année qui s’achève est marquée par plusieurs évènements majeurs, de la colère de Bohoma à la réforme institutionnelle en passant par l’apparition du covid 19. A noter aussi la mise en place d’une commission mixte de désarmement pour ramasser des armes de guerre détenues par des civils. Leur utilisation les conflits intercommunautaires ont fait de milliers de morts et des centaines des villages incendiés.

TOGO:

L’année 2020 a été marquée partout dans le monde par la pandémie de Covid-19. Le Togo n’a pas été épargné. Mais cette année a également été une année électorale dans le pays avec la réélection de Faure Gnassingbé pour un 4ème mandat. Retour sur une année électorale au Togo avec notre correspondante Kayi Lawson.

Afrique du 1er janvier 2021:

Au Mali, des milliers de personnes, y compris des personnalités étrangères et des amis ont assisté vendredi à Bamako aux funérailles de Soumaïla Cissé décédée du Covid-19 à l’âge de 71 ans. Cissé était un éminent personnage public, trois fois candidat au second tour de la présidentielle et ancien chef de l’opposition parlementaire. L’inhumation était prévue vendredi après-midi. En RDC, le président Felix Antoine Tshisekedi a désigné un informateur dont la mission sera d’identifier une nouvelle majorité au parlement. A la fin de l’année dernière, le dirigean congolais a rompu avec la coalition de l’ex président Joseph Kabila et la présidente du parlement a été déchue de son poste lors d’un vote orchestré par les partisans de Tshisekedi. Toujours en RDC, des combattants du groupe armé Forces démocratiques alliées (ADF) ont massacré au moins 25 civils à Beni, région meurtrie dans l’est du pays où ils opèrent désormais par petits groupes mobiles, mettant en mal les dispositifs de l’armée congolaise. Le Premier ministre français Jean Castex a passé la nuit du Nouvel An au Tchad en compagnie des troupes de la force antiterroriste Barkhane. Dans l’un des postes de garde du siège de la force à N’Djaména, M. Castex a exprimé sa “profonde tristesse” et réitéré le soutien de Paris aux troupes endeuillées par la mort récente de trois soldats.