18 juin 2021
Denis Sassou N’Guesso

Congo Brazza Denis Sassou Nguesso réélu avec 88% des voix

Les résultats provisoires ont été annoncés dans l’émission de télévision publique selon laquelle le président sortant de 77 ans prolongera son règne de 36 ans.

Denis Sassou Nguesso a été réélu président de la République du Congo avec 88,57% des voix, selon les résultats provisoires.

Le joueur de 77 ans est au pouvoir depuis 36 ans, prenant d’abord la barre en 1979, puis à nouveau en 1997 après avoir perdu les premières élections multipartites du pays en 1992.

Sa victoire, annoncée mardi par le ministre de l’Intérieur citant des chiffres de la commission électorale, était largement attendue après un scrutin du 20 mars boycotté par la principale opposition.

L’Union panafricaine pour la social-démocratie (UPADS) a déclaré en janvier qu’elle ne présenterait pas de candidat lors du vote de dimanche, arguant que les conditions n’étaient pas propices à la tenue d’élections et que cela ne ferait que conduire à davantage de divisions dans le pays.

«Les militants des droits de l’homme disent qu’il n’y a pas de liberté d’expression et qu’il n’y avait aucune chance d’avoir un processus démocratique en premier lieu»

a déclaré Malcolm Webb d’Al Jazeera, en provenance de la capitale, Brazzaville.

La mort apparemment due au COVID-19 lundi de l’opposant Guy-Brice Parfait Kolélas, principal rival du sortant Denis Sassou Nguesso à la présidentielle au Congo-Brazzaville, a apporté une note d’imprévu à ce scrutin où le chef de l’Etat mise sur une réélection au premier tour.

L’un des candidats perdants, Mathias Dzon, a déclaré qu’il prévoyait de faire appel à la Cour constitutionnelle pour annuler les résultats officiels, citant un article de la constitution «qui prévoit l’annulation du scrutin lorsqu’un candidat décède ou est incapable de voter». .

Cependant, le chef de la commission électorale nationale indépendante a déclaré que l’article en question ne s’appliquait pas cette fois.

“Kolelas est décédé après le vote à Paris, donc l’article 70 ne peut être évoqué dans ces conditions”, a déclaré Henri Bouka, également président de la Cour suprême du Congo.

Pourcentages obtenus par chacun des candidats:​

Denis Sassou Nguesso: 88, 57%
Guy Parfait Kolélas: 7,84%
Mathias Dzong: 1,90%
Joseph Kignoumbi Kia Mboungou: 0,60%
Dave Mafoula: 0,54%
Albert Oniangué: 0,39%
Anguios Nganguia Engambé: 0,15%

“Lorsqu’un candidat meurt, l’élection doit être annulée”, selon Hervé Miabey

SOURCE : AL JAZEERA ET AGENCES DE PRESSE